Les vergetures sont dues à une rupture des fibres élastiques et de collagène de la peau suite à une distension importante et brutale de la peau (grossesse ou prise de poids importante et rapide). Elles sont considérées comme des cicatrices de la peau. Les cicatrices sont des problèmes uniques par leur histoire et le type de peau sur lesquelles on les retrouve. Il n'y a donc pas aujourd'hui de protocole universel et nous adapterons au cas par cas chaque traitement après analyse fine de ces lésions. Tous les types de peaux et toutes les localisations peuvent être traitées.
 
Plus d’une séance est nécessaire. Si le type de traitement correspond bien au type de cicatrice ou de vergeture, on doit observer après chaque séance une amélioration de l'aspect de celle-ci. Le nombre de séance sera déterminé au cas par cas par Dr Ben Romdhane.
 
Les techniques proposées consistent à exfolier la peau en surface avec ou sans chauffage en profondeur. Lorsque les cellules du derme (fibroblastes) sont chauffées à une certaine température, elles libèrent une protéine, la heatshock qui stimule une réaction inflammatoire locale. Cette réaction est à l'origine d'une fabrication par les fibroblastes chauffées de nouvelles fibres dermiques. En résumé, on « stress » la cellule dermique pour la « réveiller ». Ce réveil cellulaire est à l'origine de la fabrication d'un nouveau tissus (néocollagenèse) qui remplacera le tissus altéré de la cicatrice ou de la vergeture.
 
Les procédures seront terminées par une séance de LED qui participe à la biomodulation ou biostimulation des énergies cellulaires.
Ces techniques peuvent être combinées ou pas ou associées à d’autres traitements médicamenteux.
 

Laser CO2 fractionné

Il s’agit d’un nouveau mode de travail de laser ablatif dit "fractionné" qui a été rajouté au laser ablatif traditionnel grâce à des scanners très perfectionnés. En focalisant la lumière sur des microspots on crée seulement des microzones d'ablation en puits dans la peau, séparées par des espaces de peau saine. Simultanément, on provoque le chauffage en profondeur et tout autour de ces microcolonnes ; ce qui provoque la synthèse de nouvelles fibres de collagènes comme phénomène de cicatrisation pour remodeler le derme. La profondeur d’ablation des couches superficielles dépend des paramètres de la machine. Les réglages des appareils modernes permettent de définir les effets désirés variant entre une ablation pure et un effet thermique préférentiel.
 
 
Les résultats en post traitement sont généralement visibles en 2 étapes: on note une première amélioration rapide dans les 15 jours à 3 semaines post-procédure puis, plus progressivement, une amélioration dans les 6 mois qui suivent le traitement avec une remise en tension de la peau, une disparition d’un fort pourcentage des imperfections cutanées comme les rides, les cicatrices d’acné ou les vergetures.
 
En surface, en renouvelant à chaque séance une partie de l'épiderme on améliore les taches et le teint. L'intérêt majeur de ce mode de traitement est son "adaptabilité" à chaque patient : en resserrant plus ou moins les points et en leur appliquant plus ou moins d'énergie on peut traiter plus ou moins fort en plus ou moins de séances et ainsi s'adapter à la gravité des lésions à traiter, à l'éviction sociale que s'autorise le patient... Les croûtelles induites qui donnent un aspect "bronzé" à la peau durent de 4 à 6j et les rougeurs de 8 à 10 jours. Elles sont maquillables.

LED

Le traitement par LED (light emitting diode) est basé sur la stimulation de la mitochondrie (centre respiratoire de la cellule) par de la lumière froide sans production de chaleur. Il s’en suit une régulation de la fonction cellulaire en particulier la réparation tissulaire et la cicatrisation.
 
En effet les LED peuvent accélérer la cicatrisation et/ou en améliorer la qualité ; d’où le rôle très utile des LED dans la prévention et le traitement des cicatrices. Pour plus d’informations voir actes et infos.
 

Peeling au TCA

De l’anglais « to peel », le peeling a pour but une exfoliation plus ou moins profonde de l’épiderme. Cette agression va stimuler la synthèse de nouvelles fibres de collagène d’où un effet de remodelage cutané plus ou moins important selon la profondeur du peeling. Ceci permet une réparation tissulaire d’où le traitement des cicatrices.

PRP (Plasma Riche en Plaquette)

Le PRP plasma riche en plaquettes est une technique largement utilisée dans différents domaines de la médecine (cicatrisation des tendons, traitement ostéo-arthrite, préparation osseuse avant implants dentaires).
&nbsp
Le PRP plasma riche en plaquettes est une technique largement utilisée dans différents domaines de la médecine (cicatrisation des tendons, traitement ostéo-arthrite, préparation osseuse avant implants dentaires).
Elle consiste à injecter du plasma riche en plaquettes dans le derme. Il est préparé à partir du propre sang du patient. Il s’agit d’un produit autologue, 100% biocompatibe. Le plasma sanguin contenant des plaquettes et des facteurs de croissance qui favorisent la mise en route des mécanismes naturels de régénération et de réparation de la peau d’où l’efficacité sur les cicatrices et les vergetures.

Injections d’acide hyaluronique

Les injections permettent de stimuler la synthèse et le remplacement des fibres perdues.

Radiofréquence

Elle est basée sur l’émission d’ondes électromagnétiques à très haute fréquence passant à travers la peau qui produisent de la chaleur dans les tissus sous-cutanés. La chaleur produite va agir en profondeur sans être absorbée par la superficie. Ceci va induire la synthèse de nouvelles fibres de collagène. L’effet recherché est l’amélioration des cicatrices et des vergetures en combinaison avec d’autres techniques.
 
Plusieurs séances sont nécessaires pour la première cure ainsi que des séances d’entretien par la suite. Cette technique n’a pas d’effets secondaires, est réalisable sur tout type de peau et à n’importe quelle période de l’année.