Les cheveux chutent (45 à 60 par jour) et se renouvellent en permanence. La chute de cheveux normale prédomine à la fin de l’été et au printemps. Une perte de cheveux supérieure à 60 cheveux par jour est considérée comme excessive. Elle peut être localisée ou diffuse. Un examen minutieux par Dr Ben Romdhane suivi éventuellement par des examens complémentaires est nécessaire pour établir un diagnostic et choisir le traitement adéquat pour un meilleur résultat.
 
Plusieurs moyens thérapeutiques de la chute de cheveux sont proposés à savoir médicamenteux, injectables ou chirurgicaux.
 

Mésopécie ou mésothérapie du cuir chevelu

La mésopécie consiste à injecter dans le cuir chevelu un mélange nutritif, est active sur la capacité de biostimulation du follicule pileux et sur le processus de la croissance capillaire. C’est grâce à son action localisée, qui lui permet de stimuler la circulation sanguine, qu’elle accélère la repousse des cheveux et favorise le retour à un bon équilibre capillaire en terme de densité et de qualité de la chevelure, notamment les alopécies androgénétiques pour ralentir l’évolution et traiter l’hyperséborrhée, une carence nutritionnelle ou un déficit micro-circulatoire.
 

LED

Les plaquettes sont de petites cellules qui contiennent des facteurs de croissance. L’injection des plaquettes PRP du propre patient dans le cuir chevelu permet une stimulation de la croissance capillaire. La chute androgénétique est alors stoppée et dans certains cas on observe une croissance des cheveux fins qui deviennent plus épais.
 

PRP (Plasma Riche en Plaquette)

Les plaquettes sont de petites cellules qui contiennent des facteurs de croissance. L’injection des plaquettes PRP du propre patient dans le cuir chevelu permet une stimulation de la croissance capillaire. La chute androgénétique est alors stoppée et dans certains cas on observe une croissance des cheveux fins qui deviennent plus épais.